Skip to Content

The Rising

 

THE RISING

Can't see nothin' in front of me
Can't see nothin' coming up behind
I make my way through this darkness
I can't feel nothing but this chain that binds me
Lost track of how far I've gone
How far I've gone, how high I've climbed
On my back's a sixty pound stone
On my shoulder a half mile of line

Come on up for the rising
Come on up, lay your hands in mine
Come on up for the rising
Come on up for the rising tonight

Left the house this morning
Bells ringing filled the air
Wearin' the cross of my calling
On wheels of fire I come rollin' down here

Come on up for the rising
Come on up, lay your hands in mine
Come on up for the rising
Come on up for the rising tonight

There's spirits above and behind me
Faces gone black, eyes burnin' bright
May their precious blood bind me
Lord, as I stand before your fiery light

I see you Mary in the garden
In the garden of a thousand sighs
There's holy pictures of our children
Dancin' in a sky filled with light
May I feel your arms around me
May I feel your blood mix with mine
A dream of life comes to me
Like a catfish dancin' on the end of my line

Sky of blackness and sorrow (a dream of life)
Sky of love, sky of tears (a dream of life)
Sky of glory and sadness (a dream of life)
Sky of mercy, sky of fear (a dream of life)
Sky of memory and shadow (a dream of life)
Your burnin' wind fills my arms tonight
Sky of longing and emptiness (a dream of life)
Sky of fullness, sky of blessed life

Come on up for the rising
Come on up, lay your hands in mine
Come on up for the rising
Come on up for the rising tonight

Lyrics © 2002 Bruce Springsteen (ASCAP) All Rights Reserved. Used by Permission.
© 2002 Sony Music Entertainment, Inc.
L'ELEVATION

Je ne vois rien devant moi
Rien qui arrive par derrière
Je me fraie un chemin dans le noir
Je ne sens que cette chaîne
qui m'entrave
J'ai perdu la trace de ce que
j'ai parcouru
De la route accomplie, des hauteurs gravies
Sur mon dos une pierre de 400 kilos
Sur mon épaule une corde de
800 mètres

Allez, debout pour l'elevation
Allez, mets tes mains dans les miennes
Allez, debout pour l'elevation
Debout pour l'elevation ce soir

Suis sorti de chez moi ce matin •
Le son des cloches emplissait l'air
Je portais la croix de ma vocation
Sur des roues de feu j'ai roule jusqu'ici

Allez debout pour l'elevation
Allez, mets tes mains dans les miennes
Allez debout pour l'elevation
Debout pour l'elevation ce soir

Li,li,li,li.li,li,li,li,li

II y a des esprits au-dessus et derrière moi
Visages devenus noir, yeux etincelunts
Que leur sang precieux m'entrave
Seigneur, tandis que je me tiens dans ta
lumière ardente

Li.li, li.li.li.li. li.li.li

Je te vois Mary au jardin
Au jardin des mille soupirs
II y a des images sacrées de nos enfants
Qui dansent dans un ciel si lumineux
Puisse-je sentir tes bras autour de moi
Puisse-je sentir ton sang se mêler au mien
Un rêve de vie m'apparaît
Comme un poisson-chat dansant au bout d'une ligne

Ciel de noirceur et de regret (un rêve De vie)
Ciel d'amour, ciel de larmes (un rêve De vie]
Ciel de gloire et de tristesse (un rêve De vie]
Ciel de pitie, ciel de peur (un rêve de vie)
Ciel de memoire et d'ombre (un rêve De vie)
Ton souffle ardent emplit mes bras ce soir
Ciel d'attente et de vide (un rêve de vie)
Ciel de plenitude, ciel de vie benie

Allez, debout pour l'elevation
Allez, mets tes mains dans
les miennes
Allez debout pour l'elevation
Debout pour l'elevation ce soir

Li.li, li.li.li.li. li.li.li

 

RENAISSANCE

 

 

Traduction libre de J.

Mon horizon est sombre
Mon passé est dans les ténèbres
Je vis dans la nuit
Je ne perçois rien, des chaînes me lient
J’ai oublié le but de mon existence
Comment j’ai vécu
Comment j’ai évolué
Sur mon dos le poids des années
Sur mes épaules, la longueur de ma vie

Se lever pour la renaissance
Se lever, avec tes mains sur moi
Se lever pour la renaissance ce soir

Laissons la terre ce matin
L’espoir est dans l’air
Je suis fatigué de subir mon destin
Sur une roue de feu, je reste sur place

(refrain)

Les esprits m’entourent
Visages imprécis, yeux brûlants de lumière
Puisse leur précieux sang me retenir
Seigneur, j’admire ta lumière ardente
Je te vois, “ Mary ” dans un jardin
Un jardin aux 1000 soupirs
Abritant le souvenir des tiens
Dansant dans un ciel rempli de lumière
Je voudrais sentir tes mains autour de moi
Je voudrais sentir ton sang mêlé au mien
Un rêve de “ vie ” naît en moi
Tel un espoir pour la fin de mon existence
Ciel de noirceur, de regret
Ciel d’amour, ciel de larmes
Ciel de gloire, ciel de tristesse
Ciel de miséricorde, ciel de crainte
Ciel de souvenirs et d’ombres
Ton souffle brûlant me comble
Ciel de désir ardent et de néant
Ciel de plénitude, ciel de vie meurtrie

Merci à Olivier Mulder pour cette traduction libre pour Albert Labbouz Copyright désespoir Production.

 

SE RELEVER

 

 

Je ne vois rien venir devant
Et rien n'arrive de derrière
M'orientant de mon mieux à travers cette obscurité
Je ne plus sens rien si ce n'est cette chaîne à laquelle je suis lié

La distance déjà parcourue est une route perdue
Comme tous ces sommets déjà franchis
Taînant un boulet de soixante "pounds"
Une corde d'un demi-mile me liant aux épaules

De plus en plus haut pour se relever
De plus en plus haut, étendez vos mains dans les miennes
De plus en plus haut pour se relever
De plus en plus haut pour se lever, ce soir

Suis sorti de chez moi ce matin
Au son des cloches
Je porte la croix de ma vocation
Suis arrivé jusque ici sur des roues de feu

De plus en plus haut pour se relever
De plus en plus haut, étendez vos mains dans les miennes
De plus en plus haut pour se relever
De plus en plus haut pour se lever, ce soir

Entouré de fantômes
Des visages noircis, des yeux brillant
Que leur sang, si précieux, me lie à eux
Mon dieu, si c'est ça votre "lumière ardente"...

Marie je vous vois dans ce jardin
Dans ce jardin des mille soupirs
Où se trouvent des images saintes de nos enfants
Dansant dans un ciel rempli de lumière

Serrez-moi dans vos bras
Et mélez votre sang au mien
Un rêve de vie défile devant mes yeux
Comme un poisson-chat qui danse à la fin de mon parcours

Ciel de noirceur et de douleur (un rêve de vie)
Ciel d'amour, ciel de larmes (un rêve de vie)
Ciel de gloire et de tristesse (un rêve de vie)
Ciel de pitié, ciel de crainte (un rêve de vie)
Ciel de mémoire et d'ombre (un rêve de vie)
Votre vent brulant au creux de mes bras
Ciel de manque et de vide (un rêve de vie)
Ciel de plénitude, ciel de vie sacrée

P.S : Le titre en soi est proprement intraduisible (par votre humble serviteur en tout cas). "Se relever", "la renaissance", l'idée est de "s'en remettre", "recommencer à zéro"...

Notre "fire-man" (car c'en est un, Springsteen n'était pas sur Mars le 11 septembre), choqué dans sa foi et ses convictions, mélange feu divin allégorique et feu tout-court bel et bien réel. Et le doute de s'installer.

Traduction Copyright Philippe Leroy pour Albert Labbouz Desespoir Production.